Saruwatari Michiyo ~ Présentation [FIN]

Saruwatari Michiyo ~ Présentation [FIN]

 :: Personnages :: Fiches de personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'identité
Classe/Métier: 2nd - Orchidée
Clubs: Photographie
Buddy: Yosano Yuko ♥
Mer 2 Aoû - 17:29
Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2017
Age du personnage : 16
Voir le profil de l'utilisateur

Saruwatari Michiyo


16 ans & ♀HumaineOrchidée2nd année


Michiyo, que l'on surnomme affectueusement Michy, est relativement petite pour son âge. Du haut de ses 1m52, elle ne pèse que 48kg et est ainsi de corpulence assez fine. Si vous l'a croisez un jour dans les couloirs de l'académie, vous la remarquerez certainement à cause de ses vêtements... Quelque peu inhabituels pour une jeune fille comme elle. En effet, l'étudiante porte souvent des habits très, trop, larges pour elle, surtout sa veste favorite aux couleurs orangées possédant des manches bien trop grandes pour elle. De ce fait, ces fines petites mains sont souvent cachées par cet épais tissu, à son grand bonheur. Un complexe me diriez-vous ? Non, loin de là. Michiyo, elle est juste maladroite, vraiment maladroite. Elle tombe, se coupe, se brûle ou s'écorche avec n'importe quoi pratiquement tout les jours. Ainsi, il n'est pas rare de voir ses doigts enroulés dans des bandages pour éviter de s'abîmer plus qu'elle ne l'est déjà. Et ces "blessures de guerre" qui ne le sont pas vraiment (aussi faut voir ses chutes, parfois c'est vraiment comique), elle n'aime pas les montrer de peur d'attirer l'attention.

Hormis sa taille et ses vêtements légèrement spéciaux, Michy possède une chevelure rousse, coupée au carré et plutôt ébouriffée qu'elle entretient avec soin tous les jours. Même si elle n'y passe pas énormément de temps vu le peu de longueur qu'elle a, ils sont plutôt doux et lumineux, ce qui lui donne un air assez mignon. D'ailleurs, parlons-en de point. Avec sa bouille de bébé et son visage fin, les gens ont tendance à croire qu'elle n'a que dix ans, ce que Michiyo ne comprend pas vraiment. Elle qui tente pourtant de bien s'entretenir, elle finit toujours par être qualifiée de "mignonne" ou de "trop chou", ce qui la gêne assez car elle n'a pas forcément l'occasion d'être complimentée dans sa vie quotidienne. Mais bon, être au lycée avec un tel physique, ça ne peut qu'attirer des curieux.

Michy, de part sa timidité presque maladive, est souvent recroquevillée sur elle-même. Elle marche très lentement ou au contraire très rapidement suivant les situations. Elle a la mauvaise manie de toujours porter ses mains à ses lunettes rouges qu'elle porte en continu et qui mettent en valeur ses grands yeux dorés. Un toc qu'elle a développé suite à sa solitude et à son manque de confiance. Ce geste qui est pourtant tout à fait banal lui permet parfois de se rassurer lors de discutions avec des élèves ou lors de travaux de groupe.

"Cette nuit j'ai fait un rêve, j'ai rêvé que la neige brûlait, que le feu fondait, j'ai rêvé de l'impossible. Cette nuit... j'ai rêvé que tu m'aimais."

Michiyo, c'est la timidité incarnée. Jamais elle n'oserait engager une conversation, sauf si elle y est obligée par un adulte ou autre. De ce fait, ce n'est pas une grande bavarde et le peu de fois où l'on arrive à entendre sa jolie voix, on remarque assez facilement un léger bégaiement, certainement provoqué par le stress. Ainsi, elle hésite sur des mots, des paroles et ses pensée deviennent totalement confuses dans sa tête. C'est un défaut qu'elle tente de corriger chaque jours, en essayant par exemple de participer aux cours, ou encore de poser des questions aux professeurs. Car oui, la jeune fille n'est pas seulement timide envers les élèves, mais également envers les adultes et ce depuis toute petite. Ce problème a provoqué l'isolement de Michy. En effet, cette dernière passe désormais la plupart de son temps seule et n'a pas le moindre ami, à part son buddie.

Si on met de côté sa timidité et son côté maladroit, Michiyo est une jeune fille très gentille, douce et serviable. Vous pouvez lui demander n'importe quel service, elle le fera sans broncher et tentera de satisfaire votre demande au maximum. Cependant, certaines personnes s'amuse de cette gentillesse et de la naïveté de la demoiselle qui ne souhaite simplement que rendre heureux les gens qui l'entoure. Ainsi, il n'est pas rare de voir l'étudiante être brimée car elle n'a pas ramené une boisson assez rapidement ou le service a été "mal fait". Dans ces cas-là, Michiyo croit vraiment qu'elle a fait quelque chose de mal et s'excuse une dizaine de fois tout en étant crispée de peur. Car oui, la rouquine essaie de tout faire parfaitement car elle a "peur". Peur d'être rejetée, mal vue, brimée ou encore frappée et harcelée. Ces choses-là l'effraie car tous ces problèmes, elle les connait malheureusement trop bien. Elle les a vécu, en primaire et au collège, et ces année ont été les plus difficiles de sa vie. Elle en ressort traumatisée des gens, de l'espèce humaine particulièrement. C'est pourquoi, lorsqu'elle a intégré ce lycée et qu'elle a appris l'existence des Oni, elle a été vraiment surprise. Alors comme ça, une espèce semblable aux humains mais possédant une forme différente et une force sur-élevée existe ? On dirait bien que oui. Cela a redonné espoir en Michiyo qui a directement pensé que peut-être les Oni pouvaient se montrer parfois plus "humains" comme on le dit si bien. Malgré cette pensé, l'étudiante est tout de même réticente à l'idée de se faire des ami(e)s Oni, de peur d'être de nouveau déçue et rejetée. Mais la gamine, étonnement, est plutôt du genre à ne pas perde espoir. Elle s'accroche à la vie comme elle le peut et, malgré les soucis qu'elle a eu plus jeune, ne souhaite pas quitter ce monde.
Once upon a time...

- C'est une fille.

Catastrophe. Des pleurs qui auraient dû être de joie se transformèrent en pleurs de tristesse mêlés à de la colère. Une simple naissance qui ne s'était pas passé comme il faut et c'était l'apothéose pour la famille Saruwatari. Michiyo était née fille et pas garçon. Elle allait devenir l'héritière de cette famille bourgeoise vivant non loin de la ville de Nagoya et qui avait eu depuis des années des héritiers garçons. Pourquoi fallait-il que ça tombe sur elle ? Etait-ce ce qu'on appelait le destin ? Certainement...

Etant une fille à la fois désirée et non désirée, la demoiselle fut confié à un tuteur vivant dans la même demeure que ses parents. Ces derniers avaient renié la rouquine mais, se sentant quand même un peu coupable de l'avoir rejeté, avaient fait venir une femme devant s'occuper de l'enfant. Celle-ci était très douce et plus les jours passaient, plus Michiyo la considérait comme sa vraie "mère". Il lui arrivait parfois de l'appeler "maman", mais la tutrice la reprenait à chaque fois et lui demandait sans cesse de l'appeler  "professeur", ce qui ne plaisait guerre à la petite. Les journées passaient lentement mais surement et vint le jour où Michy eût atteint l'âge d'aller à l'école. Et pas n'importe quelle école car, malgré le fait que ses parents ne daignent plus s'occuper de la demoiselle, ils ne voulaient pas que leur réputation soit souillée. Ainsi, une grande école bien entretenue et ayant une réputation à la hauteur de la famille fut choisie, au grand malheur de la jeune fille.

Aaah l'école, le lieu d'apprentissage de la vie, les amis, les cours, les professeurs et la découverte de sois. Cette époque qui aurait dû être un lieu d'épanouissement pour Michiyo fut hélas tout le contraire. En effet, tous les élèves de cette enseigne venait également de grandes familles sauf que contrairement à la demoiselle, eux, ils n'étaient pas reniés. De ce fait, elle s'est retrouvée mise à l'écart des enfants et des activités scolaires. C'est là qu'elle a commencé à se renfermer sur elle et à s'exclure petit à petit de la "communauté humaine". Elle s'est rapprochée de la nature, des arts et plus particulièrement de l'écriture et de la lecture. Ainsi, il n'était pas rare de la voir, assise dans un coin de la cours, un livre à la main, pensive et à la fois heureuse de suivre des aventures dans lesquelles elle aurait tellement voulu être. Parfois, des curieux intéressés par le drôle de comportement de Michy venaient et tentaient d'aborder une discussion mais cela n'allait jamais bien loin.

En rentrant au collège, la jeune fille démarra une nouvelle vie. Elle avait elle-même choisi son lieu de scolarité, désobéissant ainsi à l'autorité de ses parents. Début d'une rébellion ? Peut-être, mais la rouquine semblaient satisfaite de ce choix. Elle espérait ainsi faire de nouvelles rencontre et vaincre sa timidité. C'est ce qui se passa. Elle fut très vite intégré à un petit groupe de cinq personnes avec qui elle s'entendait à merveille. Elle fut elle-même surprise de voir que des personnes comme ça pouvaient exister. Elle passa sa première année de collège avec eux, à s'amuser, à rire, à pleurer parfois mais tous ces bons moments s'arrêtèrent brusquement à la rentrée de sa deuxième année. Aucun amis de l'année précédente n'étaient avec elle et ils commençaient à dissoudre le groupe petit à petit. Pas étonnant, les horaires différentes, les nouvelles rencontre, tout ça, tout ça... Ca ne peut que favoriser l'anéantissement de ce cercle d'amis. Sauf que Michiyo, elle ne l'accepta pas, ces gens, c'était ses premiers amis et voilà que tous ces bons souvenirs n'étaient en fait que superficiels. Un choc pour la rouquine qui fut de nouveau mise à l'écart de la classe, du collège surtout lorsque le directeur appris qu'elle venait d'une grande famille. Elle fut tout de suite "mieux traitée" par les professeurs et comme une faveur envers un élève n'est jamais très discrète, tout le monde fut au courant de sa situation. C'était la fin de sa nouvelle vie et le recommencement de son ancienne. Durant sa troisième et dernière année de collège, elle commença a être brimée par les petits malins qui se croient supérieur à tout le monde. Mais un problème se posa: la grande naïveté de la rouquine. Elle pensait pouvoir se faire de nouveaux amis, sauf qu'elle n'avait pas compris que ces gens n'étaient là que pour se servir d'elle ou encore l'embêter. Ainsi, le harcèlement continua et s'aggrava même, allant parfois jusqu'aux mains. Ca fait mal. Autant physiquement que psychologiquement. Et ce "châtiment", elle l'a enduré jusqu'à la fin de l'année.

------------------------------------

"Aucun voeux n'a été accepté pour le moment".
Les galères continuent on dirait bien. Après tout, on est malchanceux ou on ne l'est pas. Ou pas. En effet, un peu plus tard, elle reçut l'invitation d'un lycée, le lycée Himawari. C'était un internat mais cela convenait parfaitement à l'enfant qui voulait juste quitter sa famille. Elle débuta ainsi sa première année, plutôt bien étrangement. On lui confia le matériel nécessaire et, à son plus grand étonnement, elle se trouva un buddie assez rapidement. Une fille du nom de Yuko, qui semblait à première vue assez étrange mais dont Michiyo se sentait plutôt proche. Etait-ce une impression ou la réalité ? En tout cas, la rouquine semble pour le moment déterminée à changer sa vie dans ce nouveau lycée, loin de tous ses problèmes.

Igloo

Feat de l'avatar : Kuriyama Mirai — Kyoukai no Kanata

Ton âge : 16 ans

Souhaites-tu rejoindre l'une des intrigues disponibles ? : J'aimerai bien ! o/

Quel est ton type de RP favori ? : Certainement l'action/surnaturel.

Comment es-tu arrivé-e ici ? : En faisant des demandes de partenariat, j'ai remarqué ce forum à de nombreuse reprise et je suis tombée sous le charme  Cat10

Que penses-tu du forum ? : Il est beau et même s'il est récent, je le trouve plutôt complet !


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'identité
Classe/Métier: 2ème année / Vendeuse dans un magasin d'art
Clubs: Musique & Dessin
Buddy: Yosano Yoshiki
Mer 2 Aoû - 18:25
Messages : 53
Date d'inscription : 01/08/2017
Feat : OC - Sawasawa
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue parmi nous **
Michy a l'air toute mimi **
Bon courage pour ta fiche :)



Merci Aëvan pour cette superbe signa !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'identité
Classe/Métier: 2nd - Orchidée
Clubs: Photographie
Buddy: Yosano Yuko ♥
Jeu 3 Aoû - 16:51
Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2017
Age du personnage : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Merci ! :3
J'ai terminé ma présentation, en espérant que tout soit bon ! o/


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'identité
Classe/Métier: Directeur du campus
Clubs: /
Buddy: /
Jeu 3 Aoû - 23:25
Messages : 98
Date d'inscription : 07/02/2017
Age du personnage : 26
Feat : Gilgamesh (Fate/Stay Night)
Voir le profil de l'utilisateur http://himawari-no-yakusoku.forumactif.com

Tu es validée !
    MICHY EST TROP MIGNONNE luc1
    Ta fiche est très bien, je n'ai absolument rien à dire. Il y a des fautes d'inattention comme ça mais rien de bien grave, rien de bien gênant. Pour son physique, déjà, je peux dire qu'elle me rappelle un petit poussin (du genre must protect) et sa maladresse est attendrissante, c'est adorable. Elle a un caractère tout doux, tout gentil, j'imagine très bien un RP avec elle haha.  Pour son histoire, il n'y a rien qui sort du contexte donc tout va bien. En tout cas, je te valide !

CE QUE TU DOIS FAIRE MAINTENANT

Tu dois recenser ton avatar ici
Tu dois nous dire dans quelle classe est ton personnage ici
Tu dois nous dire dans quel-s club-s est ton personnage ici
Tu dois nous dire dans quelle chambre il est ici
Et s'il a un travail, tu dois nous le dire ici

C'est tout ! Mais :
Si tu veux des liens, tu peux faire ta fiche ici
Tu peux communiquer par téléphone avec ceci
Tu peux demander un RP ici
Et enfin, tu peux t'inscrire à une intrigue en envoyant un post à la suite de l'intrigue que tu aimes ici

C'est tout ! Maintenant, tu peux gambader joyeusement sur le forum Poussin
Amuse-toi bien, prends du bon temps à Himawari !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himawari No Yakusoku :: Personnages :: Fiches de personnages :: Fiches validées-