Guide improvisé ! [Pv Yasha Shiro]

Guide improvisé ! [Pv Yasha Shiro]

 :: Archives RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'identité
Classe/Métier: Psychologue scolaire
Clubs:
Buddy:
Sam 23 Sep - 17:19
Messages : 21
Date d'inscription : 30/07/2017
Feat : Akatsuki Kibikino - Tsubaki Chou Lonely Planet
Voir le profil de l'utilisateur

ft.Yasha Shiro & Raytoku Damon

Guide improvisé !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dehors le soleil brille de mille feux dans son océan bleu céleste.

À l'intérieur, Damon ronchonne. Il n'aime pas le soleil. Il n'aime ni le soleil ni même sa chaleur qui pourtant est douce et agréable sur la peau. Mais que voulez-vous, l'oni n'est pas du genre à s'emballer pour un rayon de soleil lui chatouillant la nuque ou le visage. Bien au contraire, l'astre aura juste le don d'assombrir l'humeur du psychologue. Pourquoi tout le monde aime le soleil ? Il est si dangereux pour la santé ! Il peut provoquer un cancer de la peau, mais ces jeunes ont le nez un peu trop collé sur leurs écrans pour songer au véritable danger du soleil. Non, mais cette jeunesse le blasait de plus en plus !

Entre les dents de Damon se trouve un crayon en bois que le propriétaire mâchonne à la place de ses lèvres. Elles sont si abîmées qu'elles en deviennent douloureuses par moment, mais c'est de la faute de Damon, il les mord sans relâche. Dès qu'un petit rien l'énerve le voilà qu'il se mâchouille la lèvre comme un enfant bave sur son hochet. Dans l'espace fermé, un soupir retenti tandis que l'homme ferme les yeux avant de finalement sortir du lieu.

Ouais, il aime pas le soleil, mais là il veut prendre l'air.

Alors qu'il se dirige vers la cour, Damon ressent l'envie puissante d'une cigarette. L'oni n'est pas un gros fumeur, l'envie de tabac se fait sentir de temps en temps et il y cède quand il le peut. Le problème aujourd'hui est que Damon se trouve au travail, il ne peut pas mettre la main dans sa poche et en sortir une cigarette. De quoi il aurait l'air si on le surprenait à fumer ? Il devait montrer l'exemple. Rien que d'y penser, Damon lâche un de ses rares rires. Un rire bas et grave, légèrement rocailleux sur les bords, voilà un son qu'on aimerait entendre un peu plus de sa part. Le brun trouve ça « marrant » de devoir montrer l'exemple, sa vie n'est pas des plus exemplaires et n'est clairement pas de celle dont on se vanterait à un dîner. Le passé n'est pas si glorieux que cela et le présent pourrait être mieux. Il n'y a qu'à le rencontrer hors du cadre de travail pour se rendre compte que Damon est une personne qui peut vraiment se laisser aller. C'est qu'il pourrait même oublier de prendre sa douche ce bougre.

« Tch. »

Sa cigarette lui manque. Pour se changer les idées, pour oublier qu'il ne peut pas satisfaire son envie, Damon passe une main dans ses cheveux après les avoir détachés. Se recoiffer ne lui prend qu'une minute ou deux, le temps de mettre les pieds dans la cour au final. Malheureusement pour lui, l'envie de cigarette est toujours là. Remonter ses fausses lunettes sur son nez, se frotter la nuque, râler après un oiseau trop bruyant, voilà des actes pour tenter de gagner du temps sur le tabac. Non, il ne fumerait pas dans l'enceinte de l'établissement. D'ailleurs, est-ce qu'il pouvait attraper un cancer ? Pas que cela l'inquiète particulièrement, mais il devrait se tenir informé de ce point.

Damon et la vie c'est une histoire particulière. On dirait qu'il ne l'aime pas, qu'il refuse ce qu'elle a à lui offrir, mais d'un autre côté c'est qu'il s'accroche tout de même. On ne le verra pas s'élancer sous une voiture dans la rue ou bien faire une quelconque activité qui pourrait le mettre en danger de mort. Certes, plus jeune il était dans un gang mais cela lui servait plus à exprimer sa colère qu'autre chose. Au final, l'oni vit sans vivre spécialement sa vie, nul doute que plus tard s'il ouvre les yeux il aura pas mal de regret. Du moins, si on suppose que Damon ait vraiment un cœur. Ses anciennes connaissances doutent pas mal de ce point.

Le regard bleu du brun s'accroche sur une élève.

Ses deux saphirs sur l'élève, Damon l'associe à un petit moineau perdu au milieu de miettes de pain. Tant de miette sans savoir par laquelle commencer. La plus croustillante ? Mais laquelle est-ce ? Celle de gauche ? De droite ? Voilà le petit oiseau bien perdu. Perdu comme à l'air la fille plus loin. Elle ne semble pas savoir où aller, depuis le temps qu'il travaille ici, l'homme a apprit à repérer les petits moineaux en mal de chemin. Face à ce spectacle, l'homme hésite. Son devoir est d'aller l'aider, la guider et lui indiquer le bon chemin mais il n'a qu'une envie : ne rien faire et faire disparaître cette foutue envie de tabac. Un regard coulant sur le côté, le brun croise mentalement les doigts pour qu'un élève arrive pour guider l'oiseau tombé du nid.

Personne ne vient.

Il doit s'y coller.

Un nouveau geste pour remonter les lunettes sur son nez, Damon s'approche de la fille aux cheveux clairs. C'est quoi cette couleur d'ailleurs ? Elle souhaite ressembler à une île flottante ? C'est presque gagné hein. Bref, il fallait qu'il garde ses commentaires pour lui, même si la remarque lui brûle la langue.

« Tu es perdue ? Tu cherches une salle peut-être ? »

Oups, c'est qu'il aurait oublié sa politesse au passage. Non, mais, là il ne fallait pas pousser le bouchon, il n'allait pas sortir le thé et taper la discute avec cette élève non plus.
- Adrenalean 2016 pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Zen [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 6 Oct - 21:52
Guide improvisé !

feat. Damon & Shiro

C'était mon premier jour ici et j'avoue que cela me semblait similaire à mes débuts au collège.... Tant de choses à mémoriser pour ensuite vivre "normalement" et "paisiblement" ici. C'était juste dommage que je n'avais personne pour me montrer certain lieu important. Je ne prête pas attention aux autres de toute manière, s'ils ne veulent pas, je ne vais pas les en vouloir.

D’après le journal intime d'Onii-chan, c'était bien ici là ou qu'il faisait ses études, c'était donc ici que j’enquêterais. Mais chaque chose en s'en temps. Pour l'heure, je devais trouver certains lieus. Heureusement que toutes mes affaires sont déjà dans ma chambre, que je découvrirais plus tard.

J'avance au gré du vent, mes cheveux sont balayés par le vent, seulement à un moment, je m'étais arrêtée, je sentais le soleil me taper en plein dans le visage. Cela faisait du bien, mais le doute persistait néanmoins. Me voilà donc seule dans la cour d’après le son que j’entends. Mes sens sont un peu plus développés que d'autre pour compenser que je sois aveugle.

Je devrais peut être m’acheter une canne pour aveugle ? Maintenant qu'il y a plus personne pour me dire s'il y a un rebord sur élevé ou un début ou fin d'escalier ? J'avoue que quand j'étais au collège, mon amie était ma paire de yeux. Aaah j’espère qu'elle a pris ce lycée pour que je la retrouve.

A un moment j'entendais des pas se rapprochaient de moi, assez rapidement d'ailleurs. Une fois que cela cesse, j’orientais ma tête vers le son de sa voix. Un homme vers la vingtaine voir un peu plus, je le dirais vu le son de sa voix. Ainsi que le ton qu'il emploie je dirais qu'il est de mauvaise humeur... Ou que j'ai fait quelque chose de mal ? Aurais je marché sur la pelouse et qu'il est jardinier ?

A première "vu" je ne sens pas de l'herbe ou la terre sous mes pieds. Du coup je ne me prononcerais pas, je lui demanderais plus tard si j'ai fait quelque chose de mal. Après il ne m'a pas dit bonjour et à tout de suite poser des questions. Je suis perdu oui, comme tous élèves qui viennent d'arriver ? Si je cherchais une salle ? Toutes les salles m’intéressais en faite. De ce fait, je souriait légèrement à mon interlocuteur.

- Bonjour, monsieur. Je suis en effet perdu... Et je n'ai pas de salle bien précise ou visiter...

Suite à mes mots, je garder ma tête face à lui, espérant vivement qu'il n'allait pas faire un geste que évidemment je n'allais pas voir. C'est compliqué de parler de ce genre de chose, qui pour moi est naturelle mais que pour certaines personnes cela semblait vraiment dramatique. Certes cela me demande plus d'effort sur certaine choses.

- Ai je fait quelque chose de mal monsieur ?

Fallait bien que je lui demande, sinon comment pourrais je le savoir ?

made by guerlain for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Himawari No Yakusoku :: Archives RP-